Réduction de la Pauvreté

Bien que la plupart des pays en développement aient accompli des progrès considérables dans l’allégement de la pauvreté au cours des dernières années, les taux de la pauvreté sont toujours en hausse pour un grand nombre de pays. La pauvreté représente également une des préoccupations essentielles pour un nombre considérable des pays membres de l’OCI. Vingt et un pays parmi les 48 Pays les Moins Développés (PMD) sont membres de l’OCI. D’ailleurs, 21 pour cent de la population totale de l’OCI vit avec moins de 1,90 dollar américains par jour.

L’allègement de la pauvreté constitue un point permanent de l’ordre du jour du COMCEC. Ce point a été également défini en tant que l’un des domaines de coopération du COMCEC faisant partie de la Stratégie du COMCEC. L’objectif stratégique de la coopération dans l’allègement de la pauvreté est défini comme suit “Eradiquer l’extrême pauvreté et la faim dans les pays membres”. L’Efficacité de l’Aide, la Capacité productive des Pauvres, l’Utilisation Efficace des Ressources Financières et le Suivi de la Pauvreté ont été définis comme les domaines de production dans la section de l’allègement de la pauvreté de la Stratégie.

Le Groupe de Travail sur l’allègement de la pauvreté se concentre durant chaque réunion sur un thème spécifique choisi parmi les résultats attendus de la section pertinente de la Stratégie et via les questionnaires circulés aux membres du Groupe de Travail. Le Bureau de Coordination du COMCEC (BCC) mène une étude analytique pour chaque réunion et la partage avec les participants avant chaque réunion du Groupe de Travail. Le BCC présente aussi un rapport sectoriel sur les perspectives en vue d’exposer l’état général du secteur tant dans le monde que dans les Etats Membres de l’OCI. Les experts qui prennent part aux Réunions du Groupe de Travail saisissent l’occasion pour partager les expériences de leurs pays, y compris les histoires de succès et les obstacles majeurs. Suite à chaque réunion, les documents de compte-rendus résumant les présentations faites durant la réunion et les débats sur les politiques sont préparés par le BCC. Cliquez pour plus d’informations sur les réunions du Groupe de Travail sur l’Allègement de la Pauvreté du COMCEC.

En outre, les efforts de coopération en cours dans le domaine de la lutte contre la pauvreté ont été menés dans le cadre du Fonds de Solidarité Islamique pour le Développement (FSID), du programme quinquennal spécial pour le développement de l’Afrique (SPDA) et du Programme d’éducation et de formation professionnelle pour les pays membres de l’OCI (OCI-PFP).

2030 Agenda pour le développement durable et les objectifs de développement durable (ODD)

L’Agenda 2030 pour le Développement Durable vise à réaliser une transition entre l’Agenda de Développement du Millénaire à travers la mise en oeuvre des Objectifs de Développement Durable (ODD). Les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) ont mis l’accent sur les défis des pays pauvres. Cependant, l’Agenda 2030 pour le Développement Durable constitue un agenda de développement plus exhaustif concernant tous les pays, abstraction faite de leur niveau de développement.

Depuis l’adoption des OMD, un progrès considérable a été réalisé dans le monde entier. Cependant, l’éradication de la pauvreté reste l’un des défis mondiaux majeurs en matière de développement durable et arrive au premier rang des objectifs de développement durable (ODD): « Éliminer la pauvreté sous toutes ses formes et partout dans le monde ».

Reconnaissant l’importance de cette question, la 30ème Session ministérielle du COMCEC, qui s’est tenue en novembre 2014, a demandé au Groupe de la Banque Islamique de Développement (BID) et au Bureau de Coordination du COMCEC (BCC) de mener une étude conjointe reflétant la perspective de l’OCI sur les ODD et le Programme de développement pour l’après-2015. Le BCC et la BID ont ainsi élaboré une étude intitulée « Les facteurs clés de succès dans la mise en œuvre du Programme de développement pour l’après-2015 et des Objectifs de développement durable: Situation actuelle et perspectives de l’OCI » et cette étude a été accueillie par la 31ème Session ministérielle du COMCEC. En outre, les Ministres concernés des Pays Membres ont délibéré sur le “Post-2015 Programme de développement et les défis du développement de la Oummah islamique: Améliorer la prestation des services de base” lors de la session ministérielle des échanges de vues de la 31ème réunion du COMCEC. De plus, un certain nombre de sessions spéciales sur les différents aspects des ODD ont été organisées avec les thèmes suivants:

  • Mise en œuvre des ODD et Post-2015 Programme de développement: financement du développement durable
  • Combler des lacunes des données pour le suivi des ODD et Post-2015 Programme de développement
  • Coopération et partenariat pour le développement durable: Engagement des ONG et du secteur privé

Par ailleurs, le Bureau de coordination du COMCEC, en consultation avec le Groupe de la BID et le Centre de recherche et de formation statistiques, économiques et sociales pour les pays islamiques (SESRIC), a élaboré un rapport sur le rôle et les contributions possibles des institutions concernées de l’OCI à la réalisation des ODD, y compris leurs sous-objectifs, dans les pays membres. Le 32ème Seesion du COMCEC a accueilli favorablement le rapport et a demandé au CCO de rassembler les activités qui sont menées sur la mise en œuvre des ODD dans les Pays Membres et de soumettre un rapport à la prochaine session du COMCEC.

Finalement, le SESRIC présentera les résultats du sondage intitulé “Enquête de tendances sur les priorités SDG des pays membres de l’OCI” à la 33éme Réunion du Comité de Suivi et à la 33ème Session du COMCEC.